A petaouchnoc

A petaouchnoc

Manuel de préparation aux situations d'urgence


Manuel de préparation aux situations d'urgence

 

 

SURVIVRE !

 

     Des monstres sanguinaires préparent l’extinction de la race blanche et de la Chrétienté. Des milliers d’agitateurs professionnels font nous faire torturer, égorger, découper à la machette par des animaux payés, organisés, armés, drogués et alcoolisés. La suite de la Révolution Française, avec ses mêmes horreurs. Avec les mêmes horreurs que leurs « pères » ont commis pendant la révolution Russe, en Tchécoslovaquie, en Espagne pendant le Franquisme et en France pendant l’épuration.

 

     Quand?

 

    Un soir d'été 1992, nous étions en conversation amicale avec feu le Colonel Moinet. Il confiait que le signal de la révolte viendrait lorsque leurs chansons seraient diffusées sur les ondes. Personne ne pensait alors que cela arriverait pendant notre génération ...

 

     

     Ils ont assassinés des millions de têtes blondes, atrocement mutilées. Pour vous convaincre cherchez sur le net "Les tanneries humaines sous la terreur". Les Jacobins "sans culottes" faisaient dépecer les catholiques, femmes et hommes, et portaient leur peau en culotte. De nombreuses rues portent leurs noms...  Significatif? Au nom de liberté, égalité, fraternité pour cacher leurs forfaits. Des paroles vides de sens pour cacher la réalité. 

 

     Les Jacobins vengeaient la mort de Jacques (Jacobus) Molay le grand Maître des templiers horriblement assassiné par Philippe le Bel deux cent ans auparavant. Après avoir formé une nouvelle secte, les templiers survivants avaient jurés l'extinction de la lignée Royale des Capet et de la religion catholique. (voir les horreurs commises en Avignon, la résidence Papale).

 

    Ils ont assassiné Louis XVI, le meilleur roi que nous n'ayons jamais eu. Vidé les cercueils des sépultures royales jusqu'a Charlemagne et les ont jetté dans une fosse commune. 

 

     Toujours prêt.

 

     Pour ne pas subir les évènements imprévus, qu’ils soient anodins ou catastrophiques, il est nécessaire de se préparer un minimum. Cette préparation doit suivre plusieurs axes : l’aspect mental et psychologique (vouloir surmonter l’événement), l’aspect technique (détenir un minimum de capacités manuelles et de conception), l’aspect physique (surtout au niveau de l’endurance), le matériel, la sécurité et enfin la défense.

 

Chacun doit faire comme il l’entend. Les orientations générales et des conseils précis que nous proposons sont à adapter à votre cas particulier. Notre expérience se base sur quelques années passées en Afrique, une pratique du scoutisme et les échanges avec les nombreux survivalistes que compte notre famille (et marginalement notre expérience militaire). Tout ce qui sera décrit a déjà été appliqué, ou l’est encore aujourd’hui, dans des situations réelles et quotidiennes.

 

Nous allons surtout nous orienter vers le matériel indispensable qui sera utilisé au quotidien comme en situation d’urgence. Il suffit d’un rien pour se retrouver dans une situation désagréable (crever un pneu au cul-du-loup au milieu de la nuit), hostile (révolution, émeutes, persécution judiciaire) ou cataclysmique (attentat, accident NBC, tremblement de terre, tempête, accident de transport, inondation, incendie...).

 

Il est important de comprendre que le matériel ne vient pas remplacer la technique. Et la technique ne peut jamais remplacer le sang-froid.

 

En partant du principe que le pire est toujours sûr, nous sommes certains de ne pas être déçus. Nous sommes habitués à un très haut niveau de confort (eau chaude, nourriture abondante sinon de qualité, transports.). Si la situation que vous vivez tourne à la catastrophe, le confort minimal et rustique apporté par votre prévoyance et votre matériel sera indispensable pour sauvegarder le moral et ne pas dépérir.

 

Le matériel que nous avons choisi obéit à deux tendances : la polyvalence et la redondance. Il est important de ne jamais se retrouver pris au dépourvu. De plus, vous pouvez vous retrouver amené à coopérer avec d’autres personnes, et il peut être utile de leur fournir des outils pour que le groupe soit efficace (sans parler des possibilités de troc qui peuvent être fructueuses). Les seules limites à cette logique sont l’encombrement et le budget.

 

 

1. Les différents besoins.

 

2. Le Complément. 

 

3. Matériel gardé à portèe de main.

 

à suivre... 

 

 

Mots-clefs: survivre, survivalisme, nourriture, manuel de survie, manuel de préparation aux situations d'urgence, psychologie, 

 


04/07/2017
0 Poster un commentaire