A petaouchnoc

A petaouchnoc

Glaucome et cataracte


Glaucome et cataracte

 

 

     Le glaucome n’est pas seulement une maladie de l’œil, c’est surtout la conséquence d’un trouble des reins. La plupart du temps, il va de pair avec des rhumatismes et des douleurs articulaires. Il faut faire une tisane composée à parts égales d’orties, de manna, de soucis et de prêle. En boire deux à trois tasses par jour. Dans chaque tasse mettre une cuillère à thé de «Liqueur du Suédois».

 

    Une guérison plus rapide est obtenue par l’emploi de plantes fraîches. D’autre part, passer de la «Liqueur du Suédois» sur les paupières plusieurs fois par jour. La méthode indiquée ci-avant apporte de très bons résultats contre le glaucome. (Revoir à ce sujet l’article sur la chélidoine majeure (herbes aux verrues, grande éclaire).

 

     Un bain de siège à la prêle est de la plus haute importance dans le traitement du glaucome. L’affection des reins influe sur l’état de l’œil malade. De ce fait les bains de siège à la prêle sont efficaces car ils agissent en remettant les reins en état. Ils influent de l’extérieur si bien sur l’œil, que souvent, pendant le bain, l’amélioration se fait sentir. On prend 100 grammes de plantes sèches, ou environ 1/2 seau de plantes fraîches soit 2,5 litres. Mettre à macérer toute la nuit. Les plantes doivent être recouvertes d’eau. Chauffer le lendemain matin, tamiser les plantes et ajouter à l’eau de bain. Durée du bain: 20 minutes. Pendant le bain, ajouter de l’eau chaude pour garder à température égale. La salle de bain doit être à température agréable. Le niveau de l’eau du bain doit être au-dessus des reins et au-dessous du cœur. Sans se sécher, s’envelopper dans un peignoir de bain et transpirer une heure dans un lit préchauffé. L’eau du bain après réchauffage peut resservir deux fois.

 

     Avec la recette suivante on prépare une fumigation pour les yeux :

 

  • 20 grammes d’Euphraise
  • 20 grammes de valériane
  • 20 grammes de Verveine
  • 20 grammes de Sureau
  • 20 grammes de Camomille

 

     Bien mélanger le tout dans ¼ de litre de vin blanc. Porter légèrement à ébullition une petite tasse de ce remède et faire agir la fumigation sur les yeux fermés. Garder le reste pour n’utiliser que des fumigations fraiches.

 

     Pour atténuer la douleur, qui est courante dans ce traitement, pendant une heure, après le déjeuner, poser légèrement un tampon d’ouate imprégné de «Liqueur du Suédois» sur les yeux fermés.

 

     On peut aussi prendre des bains d’yeux d’euphraise mais avec une décoction peu concentrée. Une accentuation des douleurs oculaires après le bain d’euphraise, est signe de surdosage. Pour une tasse prendre au maximum 1 cuillère à café de plantes et ne laisser infuser que fort peu de temps. Il faut préparer de la tisane fraîche pour chaque bain d’yeux et elle ne peut servir qu’une fois.

 

Patrick Letellier

 

Mots-clefs : glaucome, cataracte, euphraise, valériane, verveine, sureau, camomille, prêle

 


26/07/2017
0 Poster un commentaire