A petaouchnoc

A petaouchnoc

Impératif: créer un point de restauration système


Impératif! Créer un point de restauration Systeme

Créer un Point de restauration:

 

 

     Avant toute modification importante sur le système et notamment sur la Base de Registre, il est vivement  conseillé de créer un point de restauration manuel, afin de pouvoir revenir à l’état précédent la modification, en cas de problème.

 

      Dans Démarrer, puis Rechercher: taper restauration, puis cliquer sur Créer un point de restauration : Protection du système s’ouvre.

 

      Vérifier que la protection sur C soit bien activée, puis cliquer sur Créer

 

      Entrer une description pour identifier facilement le point de restauration, puis cliquer sur Créer.

 

 

    Deuxième solution :

 

- Cliquez sur le menu Démarrer

 

- La fenêtre s'ouvre

 

- Dans celle de gauche au dessus de panneau de configuration cliquer Ordinateur,

 

- Faire un clic droit puis Propriétés.

 

- A gauche cliquez sur Protection du système

 

- Cliquez sur le bouton Créer.

 

Un point de restauration est créé lors de divers événements.

 

Informations basiques :

 

  • Au bout de 10 heures d’un fonctionnement continue si 2 minutes d’inactivées ont lieu. Sinon au bout de 24 heures.
  • Si l’ordinateur est arrêté plus de 24 heures, le point de restauration est créé au démarrage de l’ordinateur.
  • Lorsqu’un programme est installé
    • par Windows Installer (fichier . msi)
    • par un programme d’installation installshied version 6.1 et plus
  • Lors d’une mise à jour installée par Windows update.
  • Lorsqu’un pilote non signé est installé
  • Lors de la restauration par le gestionnaire de sauvegarde intégré.
  • Manuellement par l’utilisateur

 

     Les points de restauration sauvegarde les fichiers du systèmes ainsi que les clefs de la base de registre nécessaires au fonctionnement de Windows, sont sauvegardés :

 

  • Les clefs system du registre application, user, and operating system settings)
  • Le dossier dllscache « Windows File Protection files »
  • La base de données COM+
  • Windows Management Instrumentation Database
  • IIS Metabase contenant la configuration d’IIS
  • Les fichiers dont l’extensions est listés dans le « Monitored File Extensions » dans le système de restauration :
  • Local Profiles du profil de l’utilisateur

 

Ce que le système de restauration n’inclue pas :

 

  • Les mots de passe
  • Les formulaires d’Internet Explorer
  • Tous les fichiers dont l’extension n’est pas inclus dans le Monitored File Extensions : .doc .jpg .txt etc..
  • Les éléments listés dans les clefs :
    • KEY_LOCAL_MACHINESYSTEMControlSet001ControlBackupRestoreFilesNotToBackup
    • HKEY_LOCAL_MACHINESYSTEMControlSet001ControlBackupRestoreKeysNotToRestore
  • Les données créées dans le profil de l’utilisateur
  • Les éléments du dossier de redirection

 

Restaurer le système depuis Windows :

 

(après un plantage ou un dysfonctionnement) Dans Démarrer, puis Rechercher: taper restauration, puis cliquer sur restaurer le système.

 

Ou,

 

- Cliquez sur le menu Démarrer

 

- Déroulez Programmes, 

 

- Accessoires, Outils système, 

 

- Restauration du système.

 

Ou, 

 

Utilisation des versions précédentes:

 

     Les versions précédentes permettent la restauration de fichiers effacés ou modifier depuis des points de restauration ou des sauvegardes effectuées avec le centre sauvegarde/restauration Windows.

 

- Ouvrez Ordinateur depuis le menu Démarrer.

 

- Faites un clic droit puis propriétés sur le disque dur sur lequel contient le fichier à  restaurer.

 

- Cliquez sur l’onglet Versions précédentes.

 

- La liste des versions de dossiers apparaît alors avec les dates de modification.

 

- Sélectionner la version qui vous intéresse,

 

- Cliquez sur Ouvrir Panneau de configuration,


24/09/2013
0 Poster un commentaire