A petaouchnoc

A petaouchnoc

L'arthrose et l'arthrite


L'arthrose et l'arthrite

 

Les conseils suivants valent aussi pour les inflammations, les déformations et les altérations articulaires. Tout cela est guérissable, les douleurs régressent lentement, même les déformations sont notablement améliorées en un ou deux ans.

 

Les malades peuvent se passer, relativement rapidement, des cannes et des béquilles qui leur étaient indispensables auparavant.

 

Il faut boire, % heure avant le petit déjeuner et 1/2 heure avant le souper, une tasse de tisane de prêle, qu’on aura laissé infuser une demi-minute au préalable.

 

Dans la journée, boire quatre tasses de tisane d’ortie infusée rapidement. La répartition des 4 tasses (1/4 de litre par tasse) se fait de la manière suivante:

 

1)      Au lever, à jeun, • d’heure avant le petit déjeuner:

1/4 de tasse avec 1 cuillère à thé de «Liqueur du Suédois».

2)      1/4 d’heure après le petit déjeuner: 1/4 de tasse avec 1 cuillère à thé de «Liqueur du Suédois».

3)      Au cours de la  matinée: 3/4 de tasse, à boire par petites gorgées.

4)      1/2 heure avant  le repas de midi: 1/4 de tasse avec 1 cuillère à thé de «Liqueur du Suédois».

5)      1/2 heure après le repas de midi: 1/4 de tasse avec 1 cuillère à thé de «Liqueur du Suédois».

6)      Au cours de l’après-midi: 3/4 de tasse, à boire par petites gorgées.

7)           1/2 heure avant le repas du soir: 1/4 de tasse avec 1 cuillère à thé de «Liqueur du Suédois».

8)           1/2 heure après le repas du soir: 1/4 de tasse avec 1 cuillère à thé de «Liqueur du Suédois».

9)      Avant le coucher: i tasse, à boire très lentement.

 

Là, où les douleurs apparaissent, que ce soit au genou ou aux autres articulations, faire des compresses quatre heures durant à la «Liqueur du Suédois». Ne pas oublier d’enduire, au préalable, la peau avec du saindoux pur ou de la pommade de souci, et de poudrer après chaque traitement afin d’éviter les démangeaisons.

 

Des feuilles de chou frisé ou de chou blanc, chauffées au fer à repasser, posées chaudes sur l’articu­lation douloureuse et maintenues en place par une toile ou une bande, apportent un soulagement.

 

Des frictions à la teinture de consoude aident aussi à rendre les douleurs supportables. S’il y a inflam­mation de l’articulation, procéder à un enveloppement de prêle cuite à la vapeur. (Voir prêle, utilisation.)

 

A côté des enveloppements et compresses avec des feuilles de chou ou de prêle, il est chaudement recommandé d’utiliser des feuilles de berce spondyle (Heracleum spondylum) que l’on trouve sur les lisières, les talus et les prairies, ainsi que dans les forêts de feuillus, mixtes ou clairsemées. La plante a de fortes grappes florales de couleur verdâtre à rose clair, et tranche dans les prairies et sur les lisières, par son port vigoureux.

 

Notre grand-mère de 93 ans eut soudainement une enflure à droite du genou gauche, accompagnée de grandes douleurs. Elle, qui était si ingambe, dut prendre une canne et encore ne se déplaçait plus que très difficilement. Je lui fis 15 jours durant, des compresses à la «Liqueur du Suédois» pendant 4 heures à chaque fois, et la nuit je lui fis des enveloppements aux feuilles de chou repassées.

 

 

La douleur régressa, mais la marche était toujours gênée. Alors j’allai chercher des feuilles de berce et dès le premier jour, j’obtins un bon résultat. Je lavai les feuilles et les écrasai sur une planche, en les roulant, avec un rouleau à pâtisserie, et les posai directement sur le genou malade toute la nuit. Le lendemain matin, la gêne à la marche était balayée comme plume au vent, seule l’enflure persistait quelque peu.

 

Je recommençai l’enveloppement le lendemain soir et à notre grande joie, l’enflure, elle aussi, disparut complètement. Notre grand-mère a maintenant 94 ans et trotte toujours sans canne. Plus de trace de douleur, ni d’enflure à son genou.

 

Je recommande aussi de prendre une fois par mois, un bain de siège à la prêle (100 g de plante, à macérer dans l’eau froide toute la nuit). Réchauffer le lendemain, durée du bain: 20 minutes. L’eau du bain peut être reversée sur les plantes et ainsi réutilisée pour deux autres bains.

 

Une religieuse m’écrit: «En avril je vous ai demandé conseil, je ne pouvais plus dormir la nuit à cause de mes douleurs. Aussi, selon vos conseils, j’ai pris de la tisane d’ortie avec de la «Liqueur du Suédois». Je dois vous dire que maintenant, à ma grande joie, je n’ai plus aucune douleur dans la hanche et qu’une opération n’est plus nécessaire. Je travaille dans une maison de retraite et j’ai pu soigner de nombreux vieillards avec des simples.»

 

Mots-clefs : soigner arthrose, arthrite, coxarthrose,bain de siege, consoude, prêle,

 

 

 

 


14/06/2017
0 Poster un commentaire