A petaouchnoc

A petaouchnoc

La mort d'une Lady


Une Lady vue des anges.

 

 

   Le mois d’Août ; Le tunnel sous la Seine; La fiat blanche ; L’horreur. Lady enceinte : Cinq phrases qui résonnaient dans la tête de Silvie. Qui s’entrechoquaient. Qui la bouleversaient.

 

   En ce soir de Noel 1997, Silvie Maupa, ne voyait pas le décor de la salle à manger. Sa vue se brouillait. Son esprit s’embrumait. Les convives présents autour de la table riaient, plaisantaient. Elle frissonna. Son mari la fixait. « Pourquoi ces yeux méchants, se dit-elle ? Qu’ai-je fait ? ». Elle ne reconnaissait plus celui qu’elle avait aimé, épousé.

 

   Depuis ce terrible soir du 31 août, duquel il avait survécu amoindri à l’accident du tunnel sous la Seine, Il la méprisait. Et même parfois la battait.

 

   Chauffeur attitré de Lady , sa Mercedes avait percuté un pylône. Silvie avait peur. Elle connaissait le secret. Des propos échangés entre deux inconnus de l’hôtel Crillon, alors qu’ils se croyaient seuls dans la salle des blancs, la laverie. Une histoire de boite électronique trafiquée pour détourner un véhicule à distance ; d’une Fiat blanche qui la suivait de prêt pour faire accélérer son mari; la France, permissive et pays de choix pour faire assassiner les opposants des pays amis des élus; et de poison diffusé dans l’habitacle protégée par une vitre blindée. La Royauté des "Tout pour ma gueule" , qui se vante de descendre de Dracula, qui fait égorger des enfants pour boire leur sang et vivre centenaire, ne pouvait pas accepter un enfant arabe dans la lignée. Sylvie senti sa gorge la brûler. Certainement la tisane préparée par son mari en soin de sa toux, pensa-t-elle, les yeux chavirés dans la brume. Soudain, elle s’inclina, posa doucement ses mains sur la table et tomba la tête dans l’assiette. Elle n’était plus. Le breuvage avait fait son effet. 

 

Letellier Patrick

 

Mots clefs: la mort de Lady Di,


28/12/2013
1 Poster un commentaire