A petaouchnoc

A petaouchnoc

Camomille: huile, pommade et liqueur.

Huile, pommade et liqueur de Camomille

 

Huile de camomille :

    

     Contre les crampes les douleurs rhumatismales et de la goutte, préparer de l’huile de camomille en mettant dans un flacon en verre 50 à 60 grammes de fleurs pour ½ litre d’huile d’olive. Boucher et exposer deux ou trois jours au soleil puis faire macérer encore pendant deux heures au bain marie, couvert, en remuant de temps en temps, passer en exprimant. Utiliser très chaude sur les parties malades. La même huile chaude est conseillée en compresse pour les extinctions de voix. A conserver au réfrigérateur (réchauffer avant emploi).

 

 

Vin de camomille :

 

     Comme tonique et apéritif : dans un litre de de bon vin rouge ou blanc, faire macérer pendant dix jours 50 g de fleurs, 10 g d’écorce d’orange ou de citron (non traité au diphényle) , 10 à 15 g de morceaux de sucre roux. Filtrer. Un verre à porto avant les repas.

 

Pommade à la camomille :

 

     On fait fondre 250 g de saindoux pur, comme pour frire. On y jette le contenu de deux mains bien remplies de camomille. Dés que ce mélange écume, on remue, on couvre et on laisse reposer dans un endroit frais toute une nuit.

 

     Réchauffer légèrement le lendemain matin et filtrer sur un linge de lin. Par expérience, on a intérêt à procéder ainsi. Mettre la toile de lin dans une passoire, la mettre au- dessus d’un récipient à bec. Presser en tordant le linge. La pommade est mélangée, puis coulée dans des pots en grès ou des bocaux en verre.

 

La vérité sur le cancer et les huiles essentielles: ce qu’aucun oncologue ne vous dira



17/02/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 47 autres membres