A petaouchnoc

A petaouchnoc

Aérophagie

Cela veut dire «manger de l’air»; c’est ce qui se produit lorsqu’on parle, quand on fume, quand on absorbe des aliments, voire si l’on avale sa salive, etc. Cet air avalé ne reste pas dans l’estomac, mais circule dans le corps; il passe sans crier gare dans l’intestin, s’engouffrant dans le pylore pour refluer ensuite dans l’œsophage à travers le cardia. Malaises? Il en résulte plusieurs: sensations de ballonnement de l’estomac, somnolence, rougeurs du visage, le tout généralement accompagné de lourdeurs et de maux de tête.

 

Les spécialistes indiquent certaines plantes douées de propriétés carminatives, c’est-à-dire qui expulsent l’air et les gaz de l’intestin. Ce sont l’angélique, l’anis, le cumin des prés, le fenouil. En ce qui concerne le fenouil, mangez-le — cru ou cuit, mais mangez- en, — c’est ce que disent les herboristes.

 

Mots-clefs: aérophagie, fenouil, angélique, anis, cumin des prés, somnolence, rougeur du visage,

 



12/09/2018
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 62 autres membres