ALOPÉCIE (chute des cheveux) - Romans Coups de Gueule et Coups de Coeur

A petaouchnoc

A petaouchnoc

ALOPÉCIE (chute des cheveux)

     Il s’agit d’une maladie qui n’est ni parasitaire ni contagieuse. Ses causes d’origine interne sont généra­lement nerveuses. Son apparition est presque toujours précédée d’une grande fatigue intellectuelle dégéné­rant souvent en une véritable neurasthénie. Très souvent, grâce à certains traitements, les cheveux peuvent repousser.

 

     L'alopécie en aires, également connue sous le nom de pelade de Celse, est une forme particulière de cette maladie. Bien que la pelade de Celse apparaisse dans la barbe, comme dans d’autres régions couvertes de poils (moustache, sourcils, pubis, etc), elle est surtout fréquente sur le cuir chevelu et se présente sous forme de plaques arrondies et ovalaires de grandeur variable, irrégulièrement réparties sans symétrie. La peau, au niveau des plaques, est blanche, lisse, sans desquama­tion. Elle présente parfois de petites peaux atrophiées et pâles, mais rien de plus. Assez rarement, et c’est là son seul symptôme suggestif, l’alopécie donne une légère sensation de prurit. L’évolution de la maladie va­rie d’un sujet à l’autre: la ou les plaques qui ont apparu en premier lieu peuvent rester stationnaires pendant quelques semaines ou quelques mois puis commencer à prendre une coloration moins pâle. La repousse des cheveux parfois blancs, parfois même pigmentés, peut également se manifester.

 

 

     Que peut conseiller dans ce cas l’herboriste pour soigner l’alopécie avec des plantes?

 

Voici-une recette:

 

     Préparez une lotion composée de 40 g d’essence de lavande, 40 g d’éther sulfurique, 20 g d’huile d’œil­let. Versez le tout dans une bouteille d’un demi-litre en y mélangeant des feuilles de laurier. Laissez macé­rer pendant 10 jours. Utilisez cette lotion en friction énergique sur les parties ou les plaques dépourvues de cheveux.

 

     En vérité, il existerait une autre lotion: 80 g de lantanier (qu’est-ce que le lantanier? C’est un arbuste très haut qui pousse spontanément dans les bois aérés très exposés au soleil. Il appartient à la famille des caprifoliacées). Donc, 80 g de lantanier, plus 20 g d’ortie, le tout bouilli. La lotion ainsi obte­nue serait très utile contre l’alopécie (ajoutons entre parenthèses qu’elle serait aussi recommandée pour teindre en noir les cheveux )

 

Et, pour finir, il y a aussi l’onguent d’un célèbre herboriste, le père capucin Giorgio Da Cartosio: 300 g d’ail pilé et 200 g d’alcool que l’on laisse macé­rer pendant huit jours.

 

Mots-clefs: alopécie, chute des cheveux, laurier, tantanier, alcool,

 



12/09/2018
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 68 autres membres