A petaouchnoc

A petaouchnoc

Bicarbonate et les plantes


Bicarbonate et les plantes

 

Oïdium

 

On désigne par oïdium (appelé aussi  maladie du blanc ») certains champignons qui, comme le mildiou, s’attaquent à diverses espèces de plantes cultivées. Bien connu des jardiniers et des agriculteurs, l'oïdium s'attaque principalement à certaines espèces d’arbres (chêne, érable, cognassier, pommier...), aux arbustes de haies, aux rosiers ou à l'aubépine...

 

Contrairement à d’autres groupes de champignons, il prolifère par temps relativement sec. C'est souvent en mai qu’il commence ses ravages, favorisé par l'humidité encore présente et l’arrivée de la chaleur. Les écarts de température importants entre la nuit et le jour constituent des facteurs favorisant l'apparition de ce champignon qui menace grand nombre de cultures, aussi bien au jardin d’ornement qu’au potager... Il peut être responsable d'une réduction importante de la récolte fruitière au verger.

 

11 apparaît sous forme d'une poudre (feutrage), blanc grisâtre, d’aspect farineux, à la surface des feuilles, des tiges et parfois des fleurs. L'oïdium peut provoquer une déformation des feuilles, qui se gondo­lent et se boursouflent.

 

La pulvérisation de bicarbonate de soude est assez efficace contre l'oïdium. Son pH basique empêche les spores de champignon de germer.

 

Dissoudre 1 cuillerée à café de bicarbonate de soude par litre d'eau et ajouter 1 cuillerée à café de savon de Marseille liquide ou de lait afin que la solu­tion s’accroche aux feuilles.

 

Pulvériser cette solution (qui n’est en rien nocive) sous et sur les feuilles, et renouveler après chaque grosse pluie.

 

Mildiou

 

Le mildiou (de l'anglais mildew, « moisissure ») est le nom générique d’une série de maladies cryptogamiques affectant de nombreuses espèces de plantes, notamment la vigne, la tomate et la pomme de terre. Contrairement à ce qu’on a longtemps pensé en raison de son apparence, le mildiou n’est pas provoqué par des champignons, mais par des algues - ce qui n’en­lève rien à sa nocivité.

 

Il se traduit par des taches brunes ou des moisissures blanches et cotonneuses suivies d’un flétrissement géné­ral de la feuille, d’un rameau ou de toute la plante. Un tubercule atteint de mildiou pourrit rapidement déga­geant une odeur forte et désagréable. Pour prévenir le mildiou, il faut éliminer les plants atteints, observer des rotations de façon à éviter que la même culture se suc­cède trop rapidement sur une parcelle, éviter une humi­dité excessive par des arrosages trop fréquents.

 

La pulvérisation de bicarbonate de soude est assez efficace contre le mildiou.

 

Dissoudre 1 cuillerée à soupe de bicarbonate de soude dans 3 1 d'eau et ajouter 1 cuillerée à soupe de savon de Marseille liquide (ou de liquide vaisselle) afin que la solution s'accroche aux feuilles.

 

Pulvériser cette solution (qui n’est en rien nocive) sous et sur les feuilles après arrosage, et la renouveler après chaque grosse pluie.

 

Antiparasite végétal

 

Contre les parasites de plantes : mélanger 1 cuillerée à café de bicarbonate de soude et 3 cuillerées à soupe d’huile d’olive. Verser ce mélange dans 0,25 1 d’eau et en mouiller les plantes avec un vaporisateur en évitant d'en mettre directement sur les fleurs. Répéter l’opéra­tion tous les 20 jours.

 

Fongicide

 

Points noirs, taches bru nés sur les feuilles : ifs sont dus à des champignons microscopiques... Vous avez besoin d’un fongicide pour en débarrasser vos plantes. Mélangez 5 cuillerées à café de bicarbonate de soude à 4 1 d’eau. Ajoutez 1 1 de savon liquide et pulvérisez le tout sur les plantes affectées.

 

Pour de meilleurs résultats, arrosez généreusement les plantes 2 jours avant de les traiter avec cette pulvérisation.

Insecticide

 

Le bicarbonate de soude est un insecticide bio. Contre les fourmis, pucerons, araignées rouges et autres insectes, vaporisez sur vos plantes une solution aqueuse de bicarbonate de soude (1 cuillerée à café de bicarbonate pour 1 1 d’eau).

Vigne

 

Le bicarbonate de soude est un fongicide (antimoisissures et antichampignons).

 

Mélanger 2 cuillerées à soupe de bicarbonate à 4 1 d’eau. Vaporiser le mélange sur les vignes et " les grappes quand les premiers raisins font leur apparition. Vaporiser une fois par semaine durant 2 mois et après chaque pluie.

 

 

Fruitiers (arbres)

 

Pour éviter la prolifération des champignons sur les arbres fruitiers, lutter contre les pucerons et les arai­gnées rouges, vaporiser dessus (tronc et feuilles) une solution aqueuse de bicarbonate de soude ( 1 cuillerée à café de bicarbonate pour 1 1 d’eau).

Tomates (plants de)

 

Pour éloigner les nuisibles de vos plants de tomates et réduire l'acidité des tomates à venir, vaporisez sur les feuilles ce mélange : 5 cuillerées à café de bicarbo­nate de soude plus 5 cuillerées à café de savon de Mar­seille liquide pour 4 1 d’eau.

Conseil ; vous pouvez aussi tracer autour de vos plants de tomates une ligne continue de bicarbonate de soude...

 

Rosiers

 

Le bicarbonate de soude est un fongicide à utiliser contre le champignon noir du rosier.

 

Mélanger 2 cuillerées à soupe de bicarbonate à 4 1 d’eau. Vaporiser le mélange sur le rosier (tige et feuilles) une fois par semaine et après chaque pluie.

 

 

Mot-clefs: bicarbonate, les bianfaits du bicarbonate de sodium, bicarbonate de sodium,plantes,fongicide,traitement des insectes sur les plantes, traitement des tomates,traitement des rosiers, insectes et tomates,insectes,insecticide naturel pour les plantes,insecticide naturel,fongicide naturel,traitement des arbres frutiers,insectes sur les arbres fruitiers,

 


25/03/2019
0 Poster un commentaire