A petaouchnoc

A petaouchnoc

Comment se protéger de l'intoxication des chemtrails


Comment se protéger de l'intoxication des Chemtrails?

 

Ils nous pulvérisent comme des insectes !

 

Les chemtrails, du mot anglais chemical trails (prononcez kemtrails), sont des traînées étranges laissées par les avions. Elles forment des nuages qui n’ont rien à voir avec les cumulus ou les cirrus.

 

Des résultats d’analyses nous apprennent que les retombées de chemtrails contiennent des matières biologiques telles des bactéries et des virus, des globules rouges, des produits chimiques, des sels, des minéraux et des particules de champignons microscopiques noirs, tous toxiques pour le monde animal, la faune et la flore. Pourquoi les gouvernements affirment-ils que ce sont des sillons de condensation de vapeur d’eau provenant de la chaleur des turbines d’avions (contrails)? Les contrails se dissipent rapidement, tandis que les chemtrails s’étirent et demeurent dans le ciel des heures durant.

Les responsables civils et militaires des affaires aériennes ont assuré les chercheurs qu’il s’agissait bien de traînées de condensation. Ces traînées seraient le résultat d’un délestage de carburant en prévision d’un atterrissage forcé. Cependant, la multiplication de ces tracés rend ridicule et inadmissible cette théorie. La majorité des avions qui survolent nos pays seraient-ils en perdition?

 

En tant qu’herboristes, nous recommandons aux gens d’avoir en stock de l’Argent colloïdal 500 ppm et de l’Echinacea Angustifolia pour combattre ces bactéries qui attaquent et modifient notre ADN. (voir l'article)

 

 

La guérison naturelle et le système immunitaire

 

La meilleure protection au niveau corporel et physique contre la maladie commence par une bonne alimentation. Il existe tellement de bons livres sur le sujet que je n’en ferai pas tout un plat... Le truc est de devenir de plus en plus conscients de ce que nous mangeons et le reste suit.

 

En ce qui me concerne, je prends le temps de lire ce que certains produits alimentaires contiennent. Quand je ne suis pas sûr de la provenance des aliments, je les bénis, en leur envoyant une petite dose d’amour, façon de parler, en les magnétisant afin d’harmoniser mon corps et les ondes électromagnétiques dérangeantes qui seraient dans mon assiette. N’oubliez pas que nous vivons en symbiose avec la nature. Et que si vous y pensez très fort, vous pouvez utiliser son énergie. On peut même utiliser certains nouveaux appareils qui possèdent la propriété d’annuler les effets des ondes électriques ou magnétiques nocives.

 

 

 

Bien sûr, il est primordial de fortifier votre système immunitaire d’une façon naturelle. Avant tout, il faut désintoxiquer votre corps. Un naturopathe, herboriste, homéopathe ou conseiller en alimentation naturelle sera en mesure de bien vous guider.

 

Par la suite, vous pourrez songer à renforcer votre système immunitaire. Nous avons tous nos préférences en ce domaine. Personnellement, j’utilise, comme entretien journalier, l’écorce interne du Pau d’Arco qui provient d’Amérique du Sud (connu aussi sous le nom de Lapacho, voir les livres du professeur Turassinas et du Dr Maver) en combinaison avec l’échinacée. Le d’Arco possède des ingrédients actifs, comme les quinones qui sont utilisées en thérapie naturelle contre le cancer et contre bien d’autres maladies. Je ne prends pas ces suppléments en continu mais seulement quand je sens ma peau devenir fragile ou que mon corps se met à combatre une infection ou un malaise quelconque. Le trèfle rouge est un excellent purificateur du sang.

 

 

Méthodes naturelles de désintoxication

 

Il faudrait également toujours tenir dans votre pharmacie du charbon végétal activé, de préférence en gélule (qui est 100 fois plus hygiénique et pratique). Dans les cas d’intoxication chimique, d’empoisonnement alimentaire ou d’ingestion d’autres substances nocives, le charbon végétal activé a la propriété d’absorber ces ingrédients dangereux et de les éliminer par voie intestinale. Il a sauvé la vie à plus d’une personne. On l’emploie même dans les salles d’urgence, au moment d’un lavage d’estomac, dans des cas de tentative de suicide par absorption de médicaments.

 

Certains pays fournissent des terres rares, vieilles de millions d’années. Elles se composent d’argile, ou de glaise, qui possède des traces minéralogiques en équilibre avec le corps humain. Cette glaise contient des fossiles de diatomes (les diatomées sont des algues unicellulaires microscopiques d’eau douce ou salée, dont la paroi extérieure s’est transformée en silice ou en quartz). Cet élément permet également d’absorber les métaux lourds (mercure, plomb) et autres éléments tels l’aluminium ou le fluor en surdosage. On les retrouve également sous forme de comprimés. Ils sont une bonne source de suppléments alimentaires. Les personnes qui souffrent d’ulcères à l’estomac ou de perforations du tractus digestif devraient cependant s’abstenir et consulter un médecin. L’argile, ou la glaise sèche, délayée dans un peu d’eau peut être appliquée sur la peau. Elle produit un effet bénéfique par l’extraction de toxines ou d’impuretés et la neutralisation d’acides ou de déchets chimiques sous la peau.

 

L’ail

 

Je n’ai pas besoin de parler ici des vertus de cet aliment aux nombreuses propriétés curatives. Comme vermifuge, supplément en vitamine C, et autres propriétés que je n’énumèrerai pas, l’ail avec son ingrédient actif, l’allicine, est un allié qu’il faut utiliser. Encore plus, si vous êtes un consommateur de viande.

 

Huile de baume de pin et de sapin

 

Au Québec, il est possible de se procurer de l’huile de baume de pin et de sapin sous formes de gélules. Les huiles de ces conifères sont excellentes pour dégager les alvéoles et aider à décongestionner les poumons, dissoudre certaines résines dues à la cigarette ou autres substances.

 

La pesta à la coriandre

 

Il a été prouvé que la coriandre peut dissoudre ou désagréger les métaux de nos corps dans un court laps de temps. La recette amérindienne qui suit, est un puissant nettoyeur des tissus. Elle est excellente sur le pain grillé, les pommes de terre au four et les pâtes. Deux cuillerées à thé par jour de cette pesta pendant trois semaines est suffisant pour permettre d’éliminer de votre sang, des métaux toxiques tels le mercure, le plomb et l’aluminium. Faites cette cure pendant environ 3 semaines et arrêtez. Vous pourriez éventuellement considérer faire cette cure au moins une fois par année, histoire de vidanger les poids lourds.

Ingrédients :

-    4 gousses d’ail,

-    1/3 tasse de noix du Brésil (sélénium),

-    1/3 tasse de graines de tournesol (cystéine).

-    2 tasses de coriandre fraîche, bien tassée. Vous pouvez y rajouter des feuilles de persil frais pour sa vitamine C. Etant donné que cette pesta se conserve bien une fois congelée, il est préférable de se procurer de la coriandre fraîche en saison et de remplir assez de contenants pour l année.

- 2/3 tasse d’huile de lin (le lin soigne la toux, l’asthme, la rougeole, la constipation, les gastrites, l’impétigo, les abcès. Il a des propriétés émollientes, laxatives et anti-inflammatoires).

- 4 c. à table de jus de citron frais (vitamine C)

- 2 c. à thé de miso japonais

 

Déposez la coriandre et le persil dans le mélangeur/broyeur, avec l’huile de lin, jusqu’à ce que la coriandre soit bien broyée. Rajoutez l’ail, les noix du Brésil, les graines de tournesol, le miso et le jus de citron. Mélangez jusqu’à texture fine. Rajoutez du miso ou du citron à votre goût. Mélangez à nouveau. Remplissez vos contenants et réfrigérez. Et le tour est joué.

 

Bains chauds de désintoxication

 

L’eau et la chaleur nous apportent des effets de purification et de relaxation qui diminuent le stress et nettoient la peau. On peut y ajouter tout ce qu’on veut dans un bain chaud : du sel de mer; des sels minéraux (j’aime bien le sel d’Epsom, sulfate de magnésium qui tire ‘le méchant’ et tonifie les muscles endoloris); des huiles essentielles aux actions purifiantes, tonifiantes et autres; feuilles d’aulnes fraîchement cueillies (antiinflammatoire), de bouleau (purifiante et fébrifuge), d’aiguilles de pin (poumons).

 

Purification de l’air ambiant

 

Il est suggéré d’utiliser également un purificateur d’air dans votre maison et même dans votre bureau (s’il vous est possible de le faire). Les générateurs d’ions négatifs sont l’idéal, si vous demeurez à la ville. Étant donné que nous sommes entourés de télévisions, d’écrans d’ordinateur et autres appareils électriques, nous sommes continuellement bombardés d’ions positifs, qui contribuent à augmenter le niveau de tension et d’agressivité. Pourquoi ne pas utiliser quelques ions négatifs pour arrondir les coins ? Bien sûr, si vous vivez près d’une chute d’eau ou dans le haut des montagnes, vous êtes privilégiés. Certaines résidences possèdent un système central d’échangeur d’air qui possède de bons filtres et qui peut éliminer beaucoup de poussières nocives et autres particules indésirables.

 

Purification de l’eau

 

Il serait sage de ne pas consommer l’eau de votre robinet, sans savoir ce qu’elle contient. Comment ? Mais l’eau de ma ville est propre ! Ah ! Oui ? Contient-elle du chlore, du fluor ? Le chlore ne tue pas seulement les mauvaises bactéries dans le corps humain mais aussi les bonnes et, à la longue, jour après jour, année après année, combien de chlore croyez-vous avoir ingurgité ? Il serait bon de laisser reposer son verre d’eau avant de le boire. Prenez la bonne habitude de couler une carafe d’eau que vous laisserez à l’air ambiant, protégée par un filtre léger.

L’eau distillée est une excellente façon d’éliminer les minéraux et les métaux lourds et certaines autres toxines de son corps. Cependant, il faut voir à ce que notre équilibre minéral soit atteint. Les comprimés d’argile ou de terre fossile sont excellents pour cela. Il existe des dizaines de différents appareils pour purifier l’eau. Je n’en recommanderai aucun car s’il fait le travail, c’est le bon. L’important, c’est d’être conscients de la qualité de l’eau que vous consommez.

 

Jardins personnels et communautaires

 

Vous sentez-vous totalement confiants, maintenant que vous avez lu cet article? Vous sentez-vous capables de semer à l’air libre et au grand ciel ? Inquiétant, n’est-ce pas ? Serait-il recommandé de couvrir son jardin d’une bâche transparente à 1.5 m. du sol et d’arroser soi-même la terre, craignant que les pluies ne soient infectées ? Que faire ? Quel boulot que tout cela! Aucun sens! Couvrir son jardin ou, mieux encore, posséder une serre ? Coûteux ! Et le terrain ?

 

Il y a une autre solution

 

A moins d’être complètement gogol pour y croire, écrire à votre gouvernement pour qu’il arrête de vous pulvériser ces saloperies sur la tête. Vous verrez la réponse qu’il vous fera et pourrez réagir en conséquence : mettre à la porte ceux qui ne feront pas leur devoir ! (je doute que ce soit possible, beaucoup, trop, de ceux qui nous veulent du bien sont au dessus de leurs lois, sans conscience ni sociale ni morale. Pour preuve leurs familles et amis sont aussi pulvérisés. ) Mais ce n’est certainement pas en restant assis sur notre auguste derrière que nous réglerons le problème... Faites vos propres recherches et diffusez ce que vous apprenez. Il y a une différence entre l’instruction et l’endoctrinement.

 

Source : http://nenki.info/accueil.php

 

Mots-clefs: chemtrails,comment se protéger de l'intoxication des chemtrails,

 

 

 


05/05/2019
4 Poster un commentaire