LAMIER GALEOBDOLON ou ORTIE JAUNE (Lamium aleobdolon) - Romans Coups de Gueule et Coups de Coeur

A petaouchnoc

A petaouchnoc

LAMIER GALEOBDOLON ou ORTIE JAUNE (Lamium aleobdolon)

   Indications:

 

    Indication : affection du bas ventre, trouble de la  menstruation, insomnies nerveuses, mauvaise évacuation d’urine, maux féminins, douleurs et les brûlures à la miction, les maladies des reins et l’œdème cardiaque, digestion, scrofules, éruptions cutanées, varices, les ulcères,  paralysies des muscles de la vessie refroidissements à la vessie, inflammations des reins, atrophie du rein

 

  Cette plante pousse dans les forêts et fossés humides, sous les buissons, le long des clôtures et des haies, sur les remblais, dans les endroits ombragés et humides, partout où l’ortie rouge   prospère. Elle fleurit en avril et mai, plus tard dans les régions montagneuses. Le système racinaire pérenne produit des tiges de 50 cm de haut, les feuilles sont opposées, en croix, ovales quelque peu galbées. Les fleurs sont en grappes à la naissance des feuilles. On récolte les feuilles et les fleurs.

 

lamier jaune ou ortie 3.JPG

 

    L’ortie blanche (Lamium album) est aussi une plante médicinale efficace. Elle fleurit de mai à octobre comme mauvaise herbe le long des chemins, sur les remblais et les talus de chemins de fer. On récolte les feuilles, mais surtout les fleurs. La tisane guérit les affections graves du bas-ventre et les troubles de la menstruation quand on en boit deux tasses par jour. Elle agit aussi comme dépuratif, combat les insomnies nerveuses et est un remède efficace contre toutes sortes de maux féminins. Les femmes ayant des problèmes continuels au bas-ventre et les jeunes filles doivent particulièrement user de cette tisane. Les fleurs et les feuilles de l’ortie jaune sont utilisées dans des affections semblables, particulièrement contre la mauvaise évacuation d’urine, les douleurs et les brûlures à la miction, les maladies des reins et l’œdème cardiaque.

 

lamier blanc ortie 2.JPG

 

     Les fleurs sont à utiliser contre les troubles de la digestion, les scrofules, les éruptions cutanées. Dans ces cas, on boit un bol de tisane dans la matinée. Les varices et les ulcères seront traités avec des enveloppements préparés avec cette décoction. — L’ortie jaune est vivement conseillée contre les paralysies des muscles de la vessie des vieillards, ainsi que pour les refroidissements à la vessie et les inflammations des reins. Un bain de siège avec addition de cette décoction est particulièrement efficace. Dans les troubles incurables d’atrophie du rein, et après une séance de dialyse rénale, une tisane

 

UTILISATION

 

Tisane:       

 

     Une cuillère à thé bien remplie dans ¼ de litre d’eau bouillante. Infuser rapidement.

 

Enveloppement:

 

     Trois cuillères à thé bien remplies dans un demi-litre d’eau bouillante. Infuser rapidement. imbiber des linges et en faire des enveloppements chauds.

 

Bain de siège:

 

     Voir Généralités à bain de siège. Utiliser la plante entière.

 

Tisane composite:

 

     Mélanger ortie jaune, solidage et gaillet en parties égales. Une cuillère à thé bien remplie du mélange dans 1/4 de litre d’eau bouillante. Infuser rapidement. composée en parties égales d’ortie jaune, de gaillet et de solidage, donne des résultats excellents

 

Mots clefs: ortie, ortie blanche, ortie jaune, affection du bas ventre, trouble de la  menstruation, insomnies nerveuses, mauvaise évacuation d’urine, maux féminins, douleurs et les brûlures à la miction, les maladies des reins et l’œdème cardiaque, digestion, scrofules, éruptions cutanées, varices, les ulcères,  paralysies des muscles de la vessie refroidissements à la vessie, inflammations des reins, atrophie du rein

 



08/03/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 68 autres membres