A petaouchnoc

A petaouchnoc

Le principe de la division cellulaire, son effet sur la santé et la longévité

 

      Quelle que soit votre alimentation, vous naissez avec un potentiel de division cellulaire et quand vous arrivez à peu près à 70 divisions, quand vous arrivez au terme de vos divisions cellulaires, c’est la mort. Alors, quand on mange normalement, un homme qui est fait pour vivre 70 ans, va vivre 70 ans.

 

     S’il mange normalement, ses cellules s’usent normalement, meurent normalement et se renouvellent normalement, et il arrive au terme de ses divisions. Par contre, si l’individu mange comme deux pour trois, il mange plus qu’il ne faut, les cellules travaillent beaucoup plus, elles s’usent beaucoup plus vite, elles meurent beaucoup plus vite, elles se renouvellent beaucoup plus vite et les 70 divisions cellulaires, au lieu de se renouveler en 70 ans, vont se renouveler en 50 ans. On peut prolonger la vie, mais en ralentissant la cadence des divisions cellulaires. Par exemple, un individu qui est fait pour vivre 70 ans, lui, mange de tout mais il est sobre, il est frugal, il mange peu. Lui, il demande peu à son métabolisme cellulaire, qui travaille peu, les cellules meurent beaucoup plus lentement et se renouvellent plus lentement, et il va faire ses 70 divisions cellulaires en 90 ans, au lieu de 70 ans.

 

    Donc, en fait, on ne peut pas prolonger la vie, mais on peut ralentir la cadence des divisions cellulaires. C’est cela le secret du rajeunissement, y’en a pas d’autre. Que ce soient des vers de terre, des éléphants ou des rats, en laboratoire on a trouvé qu’un moyen de prolonger la vie de 30 à 40 %, c’est de diminuer les quantités de nourriture. Il n’y a pas d’alimentation propre à prolonger la vie, çà n’existe pas, c’est faux, par contre il y a la frugalité qui prolonge la vie.

 

 

 



31/05/2019
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 54 autres membres